Tiaret - Tunisie 2006

Une boucle très sympa à la découverte de la partie Sud du Grand Erg Oriental, avant une remontée par les chotts. Voyage effectué en une quinzaine de jours en avril 2006. 2100 kilomètres en Tunisie.

{gallery}tunisie/2006/banner:560:125:1{/gallery}

Index

Carte

{gallery}tunisie/2006/carte:180:180:1{/gallery}

Descente

Samedi 1er avril 2006. Nous retrouvons nos amis sur le port de Genes, en fin de matinée avant le départ. Les billets bateau ont été réservés par Euromer, mais il faut les retirer au guichet de la compagnie Tunisienne de Navigation. Petite frayeur : pour la personne au guichet de la CTN, les billets ont été égaré, il lui faudra une heure pour les retrouver. Mais tout s’arrange. Nous nous alignons sur le quai en début d’après midi. L’embarquement sera long et le départ aussi. Le bateau quitte Genes vers 18h30. Le Carthage est un bateau agréable. Repas et nuit à bord en cabine double avec douche et wc. Les formalités d’entrée en Tunisie s’effectue sur le bateau.

Dimanche 2 avril 2006. Arrivée au port de Tunis en début d’après midi. Débarquement et formalités de douane assez rapide. Je déclare le GPS. Formalités assez simple même s’il faut faire la queue. Par contre je ne parle pas des CBs qui sont au fond des caisses. Etant parmi les premiers débarqués du bateau la douane se passe rapidement. J’en oublie même d’aller faire du change. Du coup je retire un peu de Dinars à un distributeur de billets juste après la sortie de la Douane. Regroupement des voitures du groupe sur le premier parking après la douane et route plein Sud jusqu’à notre hôtel dans les environs de Tataouine. Etape d’environ 500 kilomètres de route, dont une centaine d’autoroute ; un peu longue mais qui permet d’aller jusqu’aux portes du désert dès le premier jour. Nous arrivons tard à l’hôtel mais comme nous avons prévenu ils nous ont gardé le buffet. Repas, détente quelques minutes au bord de la piscine et direction les chambres pour la nuit. L’hôtel Sangho est charmant, mais certaines chambres ont des problèmes d’évacuation.

Boucle Remada Tiaret El Borma Ksar Ghilane

Lundi 3 avril 2006. Le matin je prend contact avec par téléphone avec Ali Bechir du syndicat d'initiatives auprès de qui nous avons effectué une demande pour les autorisations d'accès dans le Sud. Rendez vous pris au centre de Tataouine. Les autorisations sont prêtes, il nous en fait une dizaine de photocopies pour les contrôles. Direction ensuite Remada et sa caserne où nous devons faire tamponner les autorisations. Pleins d'essence pour tous les véhicules, et nous remplissons aussi quelques jerican de secours. Un des 4x4 se trompe de de pompe et commence à mettre de l'essence dans son réservoir. Heureusement il s'en aperçoit avant de repartir. Vidange du réservoir sur place. Un peu d'attente auprès des militaires qui ne semblent pas pressés de valider les autorisations, mais finalement tout se termine bien et nous voila partis de Remada en fin de matinée. En route pour le roadbook Remada Tiaret. Encore un petit bout de route jusqu'au contrôle de Kanbout et enfin le début de la piste. Piste assez roulante à travers les collines en direction d'El Borma. Aucune difficulté notable. Crevaison d'un véhicule qui a gardé des pneus mixtes. Après avoir traversé le grand pipe, nous quittons la piste principale pour longer l'Erg vers le Sud. Passage à un premier point d'eau, reste d'un forage. Il en existe plusieurs dans cette région. Première approche du bord de l'Erg pour admirer les dunes, et premier bivouac près de la piste, dans les dunes. L'occasion pour nous d'inaugurer la tente de toit (James Baroud Discovery). Vraiment confort.

Mardi 4 avril 2006. Piste rapide le long du pipe jusqu'au poste de Tiaret. Controle des autorisations. Possibilité de refaire les pleins de gasoil à la station de pompage du pipe, mais comme un autre groupe est déjà sur place et que nous avons quelques bidons de réserve, nous décidons de ne pas attendre et reprenons la piste. Roadbook Tiaret El Borma. Après Bir Tiaret (nous ne trouvons pas le puits), nous nous engageons dans l'erg cap à l'ouest, en suivant tout d'abord le lit de l'oued Tiaret, puis en hors pistes dans les dunes. Belle journée de dunes avec quelques passages impressionnants pour aboutir au sud d'El Borma près d'un autre puits artésien très sympa, dont l'eau sort avec un débit impressionant dans un grand bac.

Mercredi 5 avril 2006. Après une nuit de bivouac dans les dunes, retour au puits artésien pour une baignade avant de prendre la piste. Piste ensablée mais sans difficultés ensuite pour rejoindre El Borma. Je trouve la zone d'exploration pétrolière d'El Borma impressionnante et plus grande que je ne pensais. Des pipes et des forages partout sur plusieurs kilomètres à la ronde. Nous refaisons les pleins à la base. Prix cher (1,5 dinar le litre). En nous voici reparti pour Ksar Ghilane. Roadbook El Borma Ksar Ghilane. Passage des contrôles d'El Borma et reprise de la piste en direction de l'ouest. Nous quittons ensuite la piste principale cap au nord dans l'erg pour rejoindre une des tâches sur les photos satellite qui parfois correspondent à des puits artésiens laissés par des forages. Nous atteignons ainsi un ancien forage, mais plus de trace d'eau à cet endroit. Pique nique dans un grand cirque de dunes. La chaleur monte, le sable n'est pas très porteur ce jour là et après le repas plusieurs ensablements avant de quitter ce cirque. Nous rejoignons donc la piste principale d'El Borma, pour couper dans les dunes le long du pipe un peu plus à l'est, mais à nouveau dunes trop difficiles à notre goût. Nous finissons par longer les grandes dunes de l'erg. Temps calme, bivouac agréable au milieu de nulle part.

Jeudi 6 avril 2006. Le temps se dégrade progressivement au cours de la journée et le vent se lève. Nous longeons tout d'abord l'erg en hors pistes, à la recherche de l'un des puits artésien dont je crois avoir les coordonnées, mais sans succès pour celui ci. Nous rejoignons ensuite la piste qui se dirige vers Bir Aouine. Assez roulante, quelques traversées de champs fleuris surprenants dans ce désert. Arrivée en fin de journée près de l'aéroport de Bir Aouine. Des nomades de la région sont au puits et finissent de remplir leurs outres et de charger les chameaux. Rapide trempete dans le puits après leur départ et nous campons sur l'aéroport. Heureusement pas d'avion en vue ;-) Des travailleurs d'un chantier proche viennent nous demander de regonfler le pneu d'un de leur tracteur.

Vendredi 7 avril 2006. Remontée sur Ksar Ghilane. Après 4 bivouacs successifs nous sommes heureux de retrouver un peu de confort. L'hôtel Pan Sea est très agréable pour cela. Journée courte, nous atteignons Ksar Ghilane juste après le pique nique de midi. Repos bien mérité.

Ksar Ghilane Tozeur

Samedi 8 avril 2006. Liaison Ksar Ghilane Douz, avec un écart par Tembain. Itinéraire assez classique, si ce n'est une petite traversée inédite d'un Erg en hors pistes pour entrer par sa bordure est dans le parc du jebil. Petits passages de dunes très sympa à l'approche de Tembain. Retour sur piste roulante et sableuse vers Douz. Notre dernier plein d'essence date déjà d'El Borma, c'est de justesse et après avoir vidé un jerrican de secours que certains rejoindront Douz.

Dimanche 9 avril 2006. Journée de repos à l'hôtel à Douz. Réparation des crevaisons. Piscine.

Lundi 10 avril 2006. Début de la journée par une ballade en Quad (location sur place). Très sympa d'expérimenter comment ces engins passent facilement dans les dunes, mais malheureusement un vent assez fort. Ballade au sud de Douz jusqu'à Zaafrane. Une bonne demi journée. Nous prenons ensuite la route pour Es Sabria où nous pique niquons dans la palmeraie. Bien agréable cette fraicheur à l'abri du vent. Une ribambelle de gamins nous accompagnent pour le déjeuner. L'après midi, après un bout de route vers l'ouest, nous attaquons le contour du chott El Djerid. D'abord au milieu d'une espèce de bruyère sur un terrain de tourbe, puis de plus en plus sableux et entrecoupés de zones de chott. Notre point de visée pour la sortie du chott est Nefta, mais je m'enlise à environ 25 kms de Nefta. Bivouac près du chott après avoir rejoint une piste plus à l'ouest.

Mardi 11 avril 2006.Fin de la traversée du chott pour rejoindre Nefta, puis boucle classique de la piste de Star Wars le long du chott El Gharsa entre Nefta et Douz. Arrivée à Douz pour la fin de la partie piste de cette ballade.

Retour

Remontée le 12 avril de Douz à Hammamet par la route, avec petite pause visite à Kairouan. Journée ballade et souk à Nabeul le lendemain et reprise du bateau pour Gênes le surlendemain. Embarquement sur la Cartage et traversée sans histoire.